explosionsosplaneterre

L’homme dans son infinie excentricité,est le seul organisme a combattre

sa soumission par rapport aux règles de la nature.

C’est le seul animal qui cherche a comprendre le pourquoi des choses.

Cette recherche de la finalité de toute chose, le détache de la structure initiale de la nature

ou tout être subit sa loi. 

L’homme de ce faite, ne subit pas les mêmes contraintes que les autres animaux puisqu’il

tend a vouloir contrôler et dominer les lois de la nature.

C’est surement cela qui le différencie le plus des autres animaux, cette volonté de

dominer ou même de détruire celle qui la crée.

L’écosystème global de la planète a considérablement changé depuis que l’homme

poursuit sa quête vers le progrès.

L’influence de l’homme et de ses activités industrielles est présente sur tous les types

d ‘écosystèmes qui existent sur notre planète.

Partout ou son action se fait ressentir, elle n’apporte que destruction et désolation.

L’aspect tragique de ce phénoménisme est que l’homme est le seul animal a avoir conscience de ce qu’il fait.

Il sait parfaitement les conséquences de ses actes et tout en découle.

Cette conscience ne le freine absolument pas dans ses exactions sur la nature.

Il agit en tant que seul bénéficiaire de ce qu’elle lui offre, comme si tout dans la nature était réalisé pour que l’homme puisse en jouir.

L’homme n’a pas réellement de prédateur dans la nature et c’est peut être une des causes de son manque de respect envers elle.

 

 

 

Cet article a été posté le Mercredi 4 novembre 2015 at 08:41 et est rangé sous nature. Vous pouvez Laisser un commentaire et de suivre toutes les réponses à cet article à travers le Flux RSS 2.0.

Un commentaire Laisser un commentaire

    mary lou a dit :

    15 mar. 2015

    l omme ne respecte rien c est lui qui fait que la nature est en train de mourrir

Laisser un commentaire Se connecter

theworldofdd |
missyoura |
Kidal-blog: site d'informat... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | vision libre
| jacquemiche2
| Autrement